L’histoire de l’orgue de barbarie

L’histoire de l’orgue de barbarie

Nous allons dans cette page vous en dire un peu plus sur l’histoire de l’orgue de barbarie. L’orgue de Barbarie est un instrument à vent mécanique. Contrairement aux instruments à cordes ou les cordes sont frappées, dans l’orgue de Barbarie un souffle est nécessaire. Il est portatif ou sur une charrette. Il est fait de bois avec des mécanismes en fer. Chaque orgue de Barbarie à ses décorations personnelles.

APERCU

L’orgue de Barbarie se présente comme un meuble en bois avec une manivelle et des tuyaux.

Il est fait sur le même principe que l’orgue d’église qui fonctionne grâce à une soufflerie. A l’époque la soufflerie fonctionnait par l’intermédiaire d’assistant de l’organiste. Ces personnes actionnaient à la main ou aux pieds la soufflerie. Sur l’orgue de Barbarie la soufflerie fonctionne avec la manivelle.  Des cartons passent devant nos yeux et la musique sort. C’est un mécanisme compliqué mais vivant grâce à l’artiste.

DIFFERENTS MODELES

Il y  a l’orgue de Barbarie portatif en bandoulières que l’on voit avec l’armée du salut.

L’orgue de Barbarie sur une charrette que l’on pousse.

Le grand orgue que l’on appelle Limonaire.

L’orgue de Barbarie des fêtes foraines au milieu du manège de l’époque.

Plus l’orgue est grand et plus les possibilités musicales et harmoniques sont riches.

HISTOIRE

Surement que la plus vieille histoire de l’orgue vient du satyre Marsyas joueur d’aulos bien avant JC. Un instrument à vent comme 2 pipeaux dans la bouche. Puisque l’orgue de Barbarie est composé de plusieurs flutes.

On dit que le premier orgue a été inventé par Ctésibios un grec d’Alexandrie au 3°siècle avant JC. L’orgue marchait à l’eau pour égaliser la pression de l’air.

On pense que pendant les courses de char l’instrument intervenait.

Des petits orgues fonctionnaient chez les romains l’ancêtre de l’orgue de Barbarie.

Ensuite l’orgue a été utilisé par les mendiants et les saltimbanques.

Les facteurs louaient les instruments.

Les artistes n’avaient pas besoin d’une technique pour tourner la manivelle. Juste une mise en place pour la vitesse de rotation. Les artistes jouaient dans les rues pour quelques pièces de monnaie. On se rappelle au XX siècle le chanteur de rue et son orgue de Barbarie sous les fenêtres  ramasser les pièces jetées par leur public.

La difficulté est de chanter en tournant la manivelle en mesure.

DECORATION

L’histoire de l’orgue de barbarie et longue, elle commence par sa décoration. J’ai décoré mon Orgue de Barbarie avec une représentation de Paris. On y voit le moulin rouge. Tous ces titis parisiens que l’on appelle Poulbot. Ils se sont rendus célèbres par Francisque Poulbot né à Saint Denis le 6 février 1879 et mort le 16 septembre 1946. Affichiste et dessinateur de Montmartre il a dessiné les gamins des rues comme Gavroche de la république de Montmartre. Les peintures sur mon Orgue de Barbarie sont faites à la main.

PARTITION

Ce n’est pas vraiment une partition avec des notes mais avec des trous. Il faut bien connaitre la musique avec les notes pour faire les arrangements sur les cartons ou sur les rouleaux. La partie sans trou sur le carton appuie sur les taquets qui ferment  toutes les flutes. En tournant la manivelle la partition avance et quand un trou se trouve sous un taquet la flute s’ouvre pour sortir le son. Sur mon orgue les tonalités sont en do ou en fa en fonction de la tessiture des voix. Si à une époque les trous étaient fait à la main maintenant il existe une perforatrice qui fonctionne avec l’ordinateur.

Ainsi les arrangements écrits sur partition peuvent se transformer en système MIDI pour faire un MIDI FILE qui une fois envoyé sur l’ordinateur commande la perforatrice. Le logiciel CUBASE séquenceur MIDI bien connu des musiciens peut permettre une création d’arrangement pour l’orgue de Barbarie. Plus la note sera longue plus le trou ouvert sera long. On a vu des Orgues de Barbarie marcher avec des grandes piles afin d’éviter de tourner la manivelle. On peut voir des Orgues de Barbarie marcher avec des MP3, des clés USB, disquettes et autres mémoires électroniques. Mais rien ne remplace l’orgue Barbarie original sans informatique et sans pile surtout avec le chant.

COMMENT IL MARCHE

Chaque flute a le fonctionnement du pipeau de votre enfance. Les flutes petites sont les aigus, les grandes les mediums et les grosses les graves. Pour souffler dans un pipeau vous avez votre bouche, pour le vent dans les flutes il faut une soufflerie et c’est en  tournant  la manivelle qu’elle fonctionne. L’action de tourner la manivelle a deux fonctions faire du vent et avancer le carton. Chaque flute a un taquet qui s’abaisse quand on appuie dessus et se relève par un ressort. Le taquet bouche la flute ainsi l’air ne passe pas. On coince le début du carton sans trou afin de rabaisser les taquets et boucher toutes les flutes. En tournant la manivelle le carton avance le souffle arrive. En avançant le carton,  un trou se présente a son taquet celui-ci se relève laissant passer le souffle dans la flute et laisse sortir le son. Plus le trou est long plus long est le son.

On peut trouver l’automatisation ou la « midification » des orgues de Barbarie  par des interfaces électroniques.

Le charme de  l’orgue de Barbarie d’antan disparait.

SYSTEME

Il y a les orgues de Barbarie à rouleau ou à carton.

Les rouleaux sont pour les orgues avec 20, 22, 26, 27/29, 31 notes.

Les rouleaux sont en papier avec une bobine en bois ou  plastique et les embouts sont en laiton ou en fer.

Les rouleaux en papiers font un morceau ou un pot pourri de plusieurs morceaux.

Les rouleaux en papiers à cause de leur fragilité sont rangés dans des boites.

Les orgues avec carton sont moins fragiles. Le carton avec trous est plié sur lui-même. Il est placé déplié sur un passage pour le carton sur l’orgue.

Le carton est coincé aux niveau des différents taquets qui représentent chaque un tuyau par note. Le début du carton n’a pas de trou et donc rabaisse tous les taquets. La manivelle avance le carton et en même temps la manivelle fait ventilateur dans l’orgue de Barbarie. Quand le trou du carton arrive le taquet se relève par un système de ressort et ouvre le tuyau correspondant. Ainsi la note se fait entendre. Plus le trou est long plus le taquet reste ouvert et la note est plus longue. A la fin du carton la musique s’arrête. L’instrument est en bois pour faire caisse de résonnance.

Avec le temps les cartons peuvent se réparer avec un ruban adhésif.

Il existe des orgues mécaniques à 24, 27, 32, 36, 42 touches .

Les orgues de Barbarie pneumatiques sont à 27 notes.

LECTURE NUMERIQUE

Les techniques ont évoluées et depuis l’arrivée de l’informatique on utilise maintenant la lecture par des petits électro-aimants qui lèvent les soupapes afin de laisser passer l’air dans les tuyaux. Bien sûr il faut du courant électrique et brancher l’orgue  sur une prise de courant ou avec une batterie. Pour un instrument de rue c’est un problème.

Trouver une prise de courant n’est pas évident. La pile qui tombe en panne et vous ne pouvait plus jouer.

L’esprit mécanique est encore la meilleure solution

Quelques fois les cartons ou les rouleaux sont remplacés par des CD, clé USB ou autre support numérique.

On perd l’authenticité de ce bel instrument qu’est l’orgue de Barbarie.

ECRITURE DES CARTONS

Afin de créer des cartons ou des rouleaux il faut écrire des arrangements musicaux.

L’orgue de Barbarie n’est pas un piano, L’histoire de l’orgue de barbarie est  l’écriture est limitée par les notes données par l’orgue. Nous sommes limités par le nombre de tuyaux qui correspond aux nombres de notes.

L’arrangement doit être écris sur une partition avant de passer par un logiciel qui commandera la machine, la perforatrice,  pour faire les trous dans le carton.

C’est bien un travail de musicien arrangeur.

L’interprétation de l’œuvre par le tourneur de manivelle est limitée au tempo donné par sa main et les ralentis désirés.

Le chanteur se sert de son orgue de Barbarie pour l’accompagner.

orgue de barbarie
l’histoire de l’orgue de barbarie

LES TITRES

Les morceaux de musique sont très variés.

De la musique classique Mozart, Mendelssohn, Bach, Rossini, Verdi, Brahms, Haydn,Chostakovich.

De la variété française

De la variété internationnale

Du jazz

Des  chants de Noël

L’histoire de l’orgue de barbarie

L’histoire de l’orgue de barbarie

L’histoire de l’orgue de barbarie

Des chansons pour enfants

Des chansons coquines.

On voit que le répertoire est très important. La création des morceaux est limitée que par l’intelligence de l’arrangement écrit par le musicien.

On peut trouver des morceaux récents comme de vieux morceaux.

PRIX DES CARTONS

Les prix  sont variables en fonction du temps du morceau, donc de la longueur du carton.

Les prix peuvent aller de 20€ à 100€.

L’histoire de l’orgue de barbarie

PRIX DE L’INSTRUMENT

Le prix de l’instrument est en fonction de sa complexité et de sa taille.

La décoration est personnelle, le nombre de notes augmentent sont prix.

Les prix peuvent variés de 4000€ à 30000€

AUJOURD’HUI

Il y a des orgues de Barbarie informatisés.

Beaucoup de festival d’Orgue de Barbarie dans toute la France :

  • Montcenis Saône et Loire 23 et 24 avril 2016
  • Bon Encontre Lot et Garonne 28 et 29 mai 2016
  • Ardèche Guilherand –Granges 30 et 31 mai 2016
  • Ornans Doubs 25 et 26 juin 2016
  • Ay Marne 2 et 3 juillet 2016
  • Les Gets Haute Savoie 15, 16 et 17 juillet 2016
  • Sarreguemines 22 et 23 août 2016
  • Montesquieu Lauragais Haute Garonne 27 et 28 août 2016
  • Oingt dans le Beaujolais Rhône 3 et 4 septembre 2016
  • Damgan 6 septembre
  • Bayon Meurthe et Moselle  11septembre 2016
  • Estoublon 29 septembre
  • L’histoire de l’orgue de barbarie

Depuis un certain temps il y a un retour au son de la rue naturel contrairement au son compressé informatique.

L’histoire de l’orgue de barbarie

Pour le plaisir de chacun on retrouve la chanteuse, le chanteur avec son Orgue de Barbarie dans les rues de nos villes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *